Fonctionnement d’un adoucisseur d’eau

Les adoucisseurs d’eau transforment l’eau dure en eau douce en réduisant sa teneur en calcaire. La plupart des adoucisseurs d’eau le font selon le principe de l’échange d’ions, mais ils peuvent aussi fonctionner par osmose inverse ou par injection de CO2. En plus de ces différentes techniques de traitement de l’eau, il existe également une différence de fonctionnement entre les adoucisseurs d’eau mécaniques et électroniques. Aperçu des différentes type de fonctionnement des adoucisseurs.

Sommaire : Échange d’ions, osmose inverse ou CO2Mécanique ou électronique ?Quand faut-il installer un adoucisseur d’eau ?

 

Techniques de traitement de l’eau

Un adoucisseur d’eau peut rendre l’eau moins calcaire selon plusieurs principes : échange d’ions, osmose inverse ou injection de CO2.

 

1. Échange d’ions

La plupart des adoucisseurs d’eau disponibles sur le marché fonctionnent selon le principe de l’échange d’ions. Ils contiennent une colonne de résine, qui échange les ions de calcium et de magnésium présents dans l’eau (et responsables pour sa dureté) par des ions de sodium. L’eau qui passe par l’appareil est donc adoucie : elle ne contient plus de calcaire, mais du sodium à la place.

Quand la colonne de résine est saturée, son efficacité diminue. Elle doit alors être nettoyée : c’est ce qu’on appelle le processus de régénération. En général, cela se fait automatiquement via le bac à sel. On y place du sel dit régénérant, qui vient nettoyer la colonne de résine et enlever les ions de calcium et de magnésium qui y ont été captés. Ensuite, cette eau est évacuée vers les égouts. Une fois la régénération terminée, la colonne de résine est à nouveau prête à transformer l’eau dure en eau douce. L’adoucisseur d’eau à échange d’ions est considéré comme le système le plus efficace.

 

2. Osmose inverse

L’osmose inverse est un système de filtrage d’eau très performant. Ici, l’eau du robinet traverse différents filtres et une membrane semi-perméable, sous haute pression. Ceci permet de filtrer non seulement le calcaire, mais aussi le sel, les minéraux et autres impuretés.

Les adoucisseurs à osmose inverse sont généralement utilisés pour des applications industrielles, par exemple dans les usines ou laboratoires où on a besoin d’eau pure. Ils ne sont pas aussi bien adaptés à l’usage par les particuliers. En effet, l’adoucisseur à osmose inverse nécessite un entretien plus fréquent, et il produit un plus petit volume d’eau douce que l’adoucisseur à échange d’ions.

 

3. Injection de CO2

Ce type d’appareil injecte du dioxyde de carbone dans l’eau dure. Une réaction chimique se produit entre le CO2 et le calcium présent dans l’eau pour former du bicarbonate de calcium. Cet élément est beaucoup plus soluble dans l’eau que le calcaire, ce qui empêche les dépôts de tartre de se former.

L’adoucisseur au CO2 n’enlève donc pas vraiment le calcaire de l’eau, il l’empêche plutôt d’avoir des effets négatifs sur les canalisations et les appareils ménagers. L’avantage, c’est que l’eau ne contient pas une quantité plus importante de sodium, comme c’est la cas avec l’échange d’ions. Il s’agit d’une technique relativement récente, mais qui fournit des résultats similaires à l’adoucisseur à échange d’ions.

 

Conclusion : quel principe de fonctionnement choisir ?

L’adoucisseur à échange d’ions est un système qui a fait ses preuves. De plus, il coûte considérablement moins cher qu’un appareil à injection de CO2, tandis que les appareils à osmose inverse ne sont vraiment adaptés qu’aux applications industrielles.

En conclusion, l’adoucisseur à échange d’ions est le meilleur choix dans la plupart des situations. Il s’agit du système le plus efficace, qui peut traiter le plus de volume d’eau et son entretien est relativement bon marché.

Souhaitez-vous faire installer un adoucisseur d’eau ? Demandez des devis gratuitement et sans engagement à des installateurs professionnels via cette page.

 

fonctionnement adoucisseur

 

Adoucisseur mécanique ou électronique ?

Dans les adoucisseurs d’eau à échange d’ions, on distingue deux types de fonctionnement : mécanique ou électronique.

 

1. Adoucisseur d’eau mécanique

L’adoucisseur d’eau mécanique fonctionne par pression hydraulique, et ne consomme pas d’électricité. Il n’y a donc aucun coût supplémentaire pour l’alimentation de l’appareil. La régénération peut se faire de deux manières : chronométrique (après un intervalle de temps régulier) ou volumétrique (quand un certain volume d’eau a été traité).

Prix d’un adoucisseur d’eau mécanique : à partir de 700 €Demandez un devis gratuit

 

2. Adoucisseur d’eau électronique

L’adoucisseur d’eau électronique, lui, consomme de l’électricité. Le système de commande électronique permet de régler l’appareil en fonction de votre consommation d’eau.

Prix d’un adoucisseur d’eau électronique : à partir de 900 €Demandez un devis gratuit

 

Conclusion : adoucisseur mécanique ou électronique ?

Votre choix dépendra surtout de votre budget et de vos habitudes de consommation d’eau. Voici un tableau comparatif qui présente les caractéristiques de ces deux types de fonctionnement :

 Adoucisseur d'eau mécaniqueAdoucisseur d'eau électronique
RégénérationVolumétrique ou chronométriqueGrande flexibilité, beaucoup de paramètres possibles
ConsommationNe consomme pas d'éléctricité, pas de frais supplémentairesConsomme de l'électricité, frais supplémentaires
EntretienEntretien moins coûteuxEntretien plus coûteux
PrixÀ partir de 700 €À partir de 900 €

 

fonctionnement adoucisseur d'eau

 

Quand est-ce qu’un adoucisseur d’eau devient nécessaire ?

L’eau est dite dure quand elle contient beaucoup de calcium et de magnésium. Cette eau n’est pas mauvaise pour la santé, mais le calcaire qui s’y trouve se dépose dans les canalisations au fil du temps. Ces dépôts de calcaire, ou tartre, finit par encombrer sérieusement les canalisations. L’eau dure a donc un effet négatif sur la durée de vie de vos appareils ménagers et sur l’efficacité de votre circuit de chauffage : vous devez utilisez plus d’énergie pour vous chauffer. À terme, l’eau dure a donc aussi un impact négatif sur votre portefeuille et sur l’environnement.

La dureté de l’eau dépend de la région où l’on se trouve. Elle est exprimée en degrés français (°fH). Plus cette mesure est haute, plus l’eau contient de calcium et de magnésium et plus elle est dure.

Entre 0 et 7 °fH, on dit que l’eau est douce et à partir de 30 °fH, on dit qu’elle est dure. Il est donc recommandé d’installer un adoucisseur d’eau à partir de 25 °fH : à partir de cette valeur, l’adoucisseur d’eau est investissement intéressant.

 

Demander des devis : Adoucisseur d'eau

Le type d'adoucisseur d'eau le plus approprié pour votre situation dépend de votre consommation d'eau, de la dureté de l'eau dans votre région et, éventuellement, des options supplémentaires (compteur d'eau digital ou une filtre à charbon actif). Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander des devis sur mesure à des installateurs spécialisés. Ce service vous est complètement gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés